Le PetitBlog de Viaparents est ouvert à des contributions extérieures. Elodie Bougas du blog conseilseducatifs.fr, le blog pour une parentalité simple et joyeuse, vous parle de la Lettre au Père Noel :

Bonjour, Je vais vous parler de la lettre au père Noël parce qu’on est au mois de décembre et donc tous les enfants vont s’y mettre. La lettre au père Noël, pour moi, c’est un moment assez important entre parents et enfants.
Je dois vous avouer que je déteste les modèles de lettres qu’on trouve au dos des catalogues. Pour moi, c’est complètement à l’opposé de l’esprit de Noël !

lette-pn-450

Seulement pour les enfants sages ?

La lettre au père Noël, c’est pour tous les enfants, c’est-à-dire qu’on soit sage ou pas, on fait une lettre au père Noël, à moins que les enfants n’en aient pas envie, évidemment.
Ne menacez pas votre enfant de ne pas faire de lettre au père Noël s’il n’est pas sage ou encore mieux de ne pas avoir de cadeau. D’une part parce que ce n’est pas vrai – vous savez bien que vous ferez des cadeaux à vos enfants même s’ils ne sont pas sages – et en plus, c’est un peu leur faire du chantage.
Ce n’est pas forcément un mode éducatif très intéressant et ce n’est pas parce que les enfants sont fatigués et parfois un peu pénibles à Noël qu’il faut pour autant faire du chantage.

Ce que je dis en tant que maîtresse

Je vous avoue qu’en tant que maîtresse, je dis clairement à mes élèves que ce n’est pas vrai, que même les enfants pas sages auront des cadeaux à Noël.
Je crois qu’il y a des parents qui me désapprouvent pour ça parfois, mais, pour moi, le père Noël aime tous les enfants, peu importe comment ils se comportent, peu importe comment ils sont.
C’est un personnage magique, donc, c’est dommage de gâcher ce moment-là avec du chantage de ce genre.
Noël et les cadeaux, c’est pour tous les enfants.

Les catalogues qui nous envahissent

Vous allez recevoir plein de catalogues dans vos boîtes à lettres, il y en a partout dans les supermarchés. Je ne sais pas comment vous faites, vous, mais moi, je les jette.
C’est vraiment quelque chose que j’évite au maximum. J’en retrouve forcément à la maison parce que mes filles en récupèrent ou les grands-parents en donnent, mais moi, en tout cas, j’évite qu’on soit submergé par ces choses. Déjà, il y a les pubs à la télé et c’est déjà largement assez.

Les catalogues de jouets, c’est tout ce que je déteste :

  • Les jouets pour les filles d’un côté en rose
  • Les jouets pour les garçons de l’autre côté en bleu.
  • Une lettre pré-formatée où les enfants n’ont plus qu’à cocher ce qu’ils veulent.

C’est vraiment de la consommation pure et simple, on n’est plus du tout dans la magie de Noël, dans le souhait, dans le désir, dans l’imagination.
Les enfants feuillettent un catalogue et ils choisissent ce qu’ils veulent dedans.
Pour moi, ça ne se passe pas comme ça, Noël, donc, je vais vous dire un petit peu comment ça se passe, la lettre au père Noël chez moi.
Il y a deux cas de figures : soit votre enfant sait écrire, soit il ne sait pas encore écrire.
S’il ne sait pas encore écrire, eh bien, faites-la avec lui.

Parlez gentiment au Père-Noël

Insistez sur le fait que le père Noël est une personne aimante et qu’il est généreux avec tous les enfants. Donc, il faut s’adresser à lui de façon aussi agréable.
Alors, on n’écrit pas : « père Noël, je veux ça, je veux ça, je veux ça. » Non, on est aimable, on écrit une lettre gentille : « Bonjour père Noël, j’aimerais bien avoir ça pour Noël. »
Si votre enfant veut coller des images, on ne va pas se battre, tant pis ! Mais, l’idée, c’est plutôt d’avoir des souhaits de jouets sans forcément avoir une photo, une marque ou quelque chose à mettre dessus. Par exemple : « J’aimerais avoir une chaise de poupée. » ou « J’aimerais avoir un instrument de musique ou des Lego. »

Remerciez le Père-Noël

C’est plus sympa de passer par les mots et n’oubliez pas de dire à votre enfant à la fin de cette liste de remercier le père Noël pour tout ce qu’il fait pour les enfants, de lui dire : « Je te remercie. »
On a des envies, des choix, des choses qu’on veut depuis très longtemps et donc peut-être qu’on les aura, peut-être qu’on ne les aura pas, mais, en tout cas, on demande gentiment.

Une liste de souhaits

Votre enfant n’aura peut-être pas tout ce qu’il a demandé ! Et dites bien à votre enfant que ce n’est pas parce qu’il fait une liste que le père Noël va lui apporter tout ce qu’il a mis dedans.
Une liste, c’est une liste de souhaits, c’est ce qu’il souhaiterait et non ce qu’il va avoir dans la réalité.
Et c’est bien qu’il n’ait pas tout ce qu’il a demandé parce que dans la vie, on n’a jamais tout ce qu’on demande et ce n’est pas grave parce qu’on survit très bien sans avoir tout ce qu’on demande, surtout à Noël.

Quand votre enfant sait écrire

Si votre enfant sait écrire, vous pouvez aussi le faire avec lui parce que c’est plutôt une activité familiale.Vous pouvez aussi le laisser faire tout seul, mais expliquez-lui bien que ça doit être quelque chose d’hyper aimable ; une lettre au père Noël, ce n’est pas un ordre qu’on donne : « Je veux ça, je veux recevoir un truc, c’est obligatoire. »

Pour accompagner la lettre

Ce que je trouve très sympa pour accompagner cette lettre, c’est de l’accompagner d’un dessin, pour que votre enfant fasse un petit geste aussi vis-à-vis du père Noël : un dessin, un collage de gommette, peu importe. Ça peut être plus ou moins élaboré, mais une marque de gentillesse et de générosité aussi de la part de votre enfant pour accompagner cette lettre.

Si vous voulez une réponse

Si vous voulez avoir une réponse – parce que c’est possible d’avoir une réponse – vous écrivez juste « père Noël » dessus et vous la mettez dans une boîte aux lettres (sans timbre) et c’est traité en France à Libourne. Et si vous la postez avant le 21 décembre vous avez une réponse.
C’est quand même super sympa et c’est la poste qui s’occupe de ça. Vous écrivez juste « père Noël » sur l’enveloppe – si ça fait plaisir à votre enfant, vous pouvez rajouter « au pôle Nord » ou bien où il imagine qu’il habite.

Laisser un commentaire